Accueil > J'habite un logement vétuste
< Retour

J'habite un logement vétuste

NOTRE ENGAGEMENT : LUTTER CONTRE L’HABITAT INDIGNE ET DEGRADE

 

450 000 logements sont aujourd’hui réputés indignes en France, avec une répartition à part égale entre logements occupés par des locataires ou leurs propriétaires. Ce fléau met en danger votre santé et votre sécurité.

 


Logements indignes SOLIHADepuis le début des années 2000, l’Etat et les collectivités locales se mobilisent, notamment avec la création du pôle de lutte contre l’habitat indigne et la mise en place de dispositif d’accompagnement des ménages. SOLIHA est pleinement engagé dans cette politique.

 

 

 

 

COMMENT JE PEUX REPERER UN LOGEMENT INSALUBRE ?

Selon la loi, l’habitat indigne « recouvre l’ensemble des situations d’habitat qui sont un déni au droit au logement et portent atteinte à la dignité humaine ». On peut ainsi repérer un logement indigne à :

 

  • Logements et immeubles insalubres et impropres à l’habitation
  • Logements et immeubles où le plomb est accessible (risque de saturnisme)
  • Immeubles menaçant de ruine, en péril
  • Logements avec des conditions de confort très médiocres
  • Logements exposant à des risques pour la santé ou pour la sécurité

 

 

COMMENT CELA SE PASSE ?

comment cela se passe SOLIHA1 - Visite du bien concerné
2 - Avec votre accord, nous remplissons et adressons une fiche de repérage au pôle de Lutte contre l’Habitat Indigne
3 - Le pôle LHI pourra ensuite nous mandater pour effectuer différentes missions :

- Réalisation d’un premier diagnostic
- Elaboration d’une étude plus approfondie sur le plan technique et financier
- Recherche des financements mobilisables
Accompagnement du propriétaire tout au long de la réalisation des travaux.

 

 

 

 

Les aides financières mobilisables :

  • ANAH
  • Conseil départemental du Morbihan
  • Caisses de retraite
  • Prêtes bonifiés (en partenariat avec le Crédit Agricole et la Caisse d’Epargne)
  • Fondation Abbé Pierre

VOUS SOUHAITEZ MIEUX VIVRE CHEZ VOUS, VOUS POUVEZ BENEFICIER DE …    subventions

 

50% de l'ANAH

+ 20% du Conseil départemental

+ Jusqu'à 15% des Communautés de communes,
selon les opérations en cours

+ Caisses de retraites

 

 

Sur un montant de travaux plafonné à 50 000€. 

Sur le reste à charge : vous pouvez bénéficier du Crédit d'impôt.